Correction des écarts de stock

demarque-ecarts-stock

 

Les entreprises qui gèrent de la marchandise peuvent constater des variations de stocks qui ne sont pas forcément attribuées aux ventes. Ces variations peuvent être : du vol, des produits défectueux, des produits de démonstration, des reprises fournisseurs…
Cet article explique comment bien gérer dans votre logiciel de caisse Hiboutik ces variations de stocks particulières.

 

1/ Démarque connue
La démarque connue correspond aux écarts de stock que vous pouvez expliquer. Ex : sortie de produits de démonstration, produit défectueux non repris par le fournisseur…
Ces écarts de stocks ont un impact direct sur votre marge, puisque le coût d’achat de ces produits vient en négatif dans le calcul de votre marge brute.
Pour déduire ces produits de votre stock, vous devez les saisir dans une vente, dont vous mettrez le prix à 0 (en utilisant par exemple le code prix à 0). Nous vous conseillons d’attribuer cette vente à un client (ex : client « démarque connue ») afin de pouvoir retrouver facilement l’ensemble des ventes de démarque connue.
Fiscalement, vous devez être en mesure de justifier cette démarque connue. Ainsi nous vous suggérons de conserver les produits de démarque jusqu’à la prescription de l’exercice fiscal concerné.

 

2/ Démarque inconnue
La démarque inconnue correspond aux écarts de stock non identifiés. Ex : vol, casse non répertoriée…Vous constatez normalement ces écarts à la réalisation d’un inventaire.
Au même titre que la démarque connue, la démarque inconnue a un impact négatif sur votre marge.
En passant par le module inventaire de votre compte Hiboutik, vous pourrez constater les écarts et passer les corrections de stocks. La procédure à suivre est décrite dans l’article suivant : Gestion de l’inventaire dans Hiboutik.
L’opération consiste finalement à passer les écarts négatifs constatés dans une vente à 0. Cette vente sera idéalement liée à un client « démarque inconnue » pour pouvoir retracer les corrections de stock effectuées.

 

3/ Reprise fournisseur
La reprise fournisseur concerne des produits qui ont fait l’objet d’une entrée en stock et qui doivent être sortis car votre fournisseur vous les récupère.
Ce type d’opération sur stock ne doit pas impacter la marge, car vous ne passez pas en perte leur coût d’achat. Ainsi, il est déconseillé de les passer dans une vente à 0 comme pour la démarque.
La solution consiste à corriger l’arrivage de marchandise initial.

Pour pouvoir corriger un arrivage validé, vous devez cocher le droit « Permettre la modification des quantités sur un arrivage une fois celui-ci validé » dans Paramètres/Gestion des accès.
Ensuite, rendez vous dans l’arrivage concerné par la reprise fournisseur.
Sur chaque ligne produit, vous pourrez alors diminuer les quantités dans la limite des quantités disponibles en stock.
Dans le cas où les prix d’achat de vos produits varient, le changement d’une quantité sur un arrivage antérieur modifie les marges calculées sur les mois postérieurs à cet arrivage. Le calcul des marges étant réalisé avec la méthode FIFO, vous devez donc actualiser les pages de vos synthèses mensuelles pour mettre à jour vos marges.
Si la date initiale d’entrée des marchandises et la date de reprise sont sur des exercices fiscaux différents, alors cette opération de reprise aura un impact sur la valorisation fiscale de votre stock entre ces deux dates. Le justificatif de la reprise de marchandise devra donc être conservé pour preuve afin d’expliquer l’écart entre les quantités dans l’arrivage du fournisseur et la facture d’achat initiale.

le hibou a écrit 71 articles