Les menus et formules en restauration

Cet article a pour objectif de présenter les différentes gestions possibles d’un menu ou d’une formule dans le logiciel de caisse Hiboutik.
Dans cet article nous évoquons le module des Déclinaisons (Produits/Paramètres produits/Tailles et types de taille) et le module des Options (Produits/Paramètres produits/Options).
Vous devrez également avoir activé certains droits dans Paramètres/Utilisateurs/Gestion des accès: Gérer les types de taille, Gérer les options des produits et Gérer les packages de produits.

 

1/ Cas du menu burger

Prenons l’exemple d’un fast-food, qui propose un menu burger : hamburger + accompagnement + boisson.
Le choix est à effectuer parmi 5 burgers (classic, cheese, bacon, BBQ, végé) , 3 accompagnements (frites, salades, potatoes), et 6 boissons.
Pour chaque burger il y a possibilité de choisir la taille XXL contre un supplément de 2 eur.
Il est intéressant de connaître le nombre de menus vendus par type de burger. Nous allons donc créer un produit différent pour chaque menu burger.

Voici comment procéder :
– nous créons le groupe d’options « extras » avec une unique option XXL associée au tarif de 2 eur.
– nous créons 2 types de déclinaison (types de taille) : « choix accompagnement » (avec comme tailles nos 3 choix), et « choix boisson » (avec comme tailles nos 6 boissons).
– nous créons un produit différent pour chaque burger. Chaque burger sera associé au groupe d’options « extras » (section « Options du produit » dans la fiche du produit).
– nous créons un produit « accompagnement menu » lié au type de taille « choix accompagnement » et un produit « boisson menu » lié au type de taille « choix boisson ». Ces deux produits seront masqués sur l’interface de caisse, car il ne peuvent être vendus séparément.
– nous créons maintenant un produit package pour chaque menu burger qui sera composé d’un produit burger + du produit « accompagnement menu »+ du produit « boisson menu ». Nous modulons les prix des produits dans le package pour obtenir le prix final du menu.

Lorsque ce produit sera ajouté dans une vente, vous devrez choisir l’accompagnement et la boisson. Il sera également possible d’ajouter l’option XXL sur le burger.

 

2/ Cas du menu (entrée + plat + dessert)

Ce menu classique dans la restauration peut être géré de plusieurs manières :

a/ Si vous avez une politique de prix uniforme entre vos entrées, vos plats et vos desserts alors vous pouvez créer un produit « menu » associé à un prix négatif, qui viendra en déduction de la somme des prix individuels des produits consommés.
Ex : entrée A + plat B + dessert C -menu X = prix du menu
Via le module « options » vous pourrez ajouter d’éventuels compléments pour certains produits de la carte (ex : + 5 eur pour le foie gras en entrée).

b/ Une autre solution consiste :
– à créer 3 types de déclinaison (types de taille) : « choix entrée », « choix plat » et « choix dessert » qui auront pour tailles les différents plats disponibles dans le menu.
– à créer un produit « entrée menu » associé au type de taille « choix entrée », un produit « plat menu » associé au type de taille « choix plat » et un produit « dessert menu » associé au type de taille « choix dessert ». Ces produits ne sont pas affichés sur votre caisse car ils ne peuvent pas être vendus séparément.
Vous pouvez également créer des options pour gérer les spécificités de certains choix, comme le choix de la cuisson ou de l’accompagnement.
Ex : le groupe d’options « cuisson » pourra être attribué au produit  » plat menu » pour enregistrer la cuisson des viandes proposées dans le menu.
– pour finir, à créer un produit package « Menu » qui sera composé des produits « entrée menu », « plat menu » et « dessert menu ».
Lorsque ce produit sera ajouté dans une vente, il faudra alors choisir une entrée, un plat et un dessert.

 

3/ Cas du plat à composer

Pour cette formule, le client a le choix du nombre d’ingrédients à ajouter dans son plat. Prenons l’exemple d’un plat à composer à partir de légumes (+1 eur l’ingrédient) de viandes (+2 eur l’ingrédient) et de fromages (+1.5 eur l’ingrédient).
Nous allons gérer cela grâce aux groupes d’options dans Produits/Paramètres produits/Options.
Nous créons 3 groupes d’options « légumes », « viandes » et « fromages ». Chaque groupe d’options aura ses différentes options possibles.
Ensuite nous créons un produit « plat à composer » (prix de vente à 0 eur) associé aux 3 groupes d’options précédemment créés (dans la section « Options du produit » de la fiche du produit).
Lorsque le produit « plat à composer » sera ajouté dans une vente, nous pourrons choisir parmi toutes les options proposées. Le prix du produit sera calculé à partir des options sélectionnées.

 

4/ Quand faut t-il utiliser les déclinaisons ou les options ?

La déclinaison (taille) est à privilégier lorsque vous souhaitez imposer un choix dès l’ajout du produit dans la vente.
Un produit ne peut être associé qu’à une seule déclinaison (type de taille). Le choix de la déclinaison dans une vente est obligatoire et unique.
Une déclinaison peut être gérée en stock. Une déclinaison peut avoir un prix différent des autres déclinaisons du produit.

Une option est facultative. Un produit peut être lié à plusieurs groupes d’options. Dans une vente, il est possible d’associer plusieurs options à un produit (choix multiple).
L’option peut être liée à un supplément de prix qui sera ajouté au prix du produit dans la vente.
L’option est donc bien adaptée pour gérer les extras (suppléments de prix), les compositions (choix multiple d’ingrédients) et les compléments (accompagnements, sauces,…).

le hibou a écrit 75 articles